Podcast
Données
8.4.2021
Perturbation continuum temporel
21 minutes
Temps d'un café
Données personnelles : la transaction avec les géants du numérique est-elle juste ?
Adrian VOCANSSON
Note : Ce contenu a été créé avant que Fabernovel ne fasse partie du groupe EY, le 5 juillet 2022.

Adrien Vocansson se pose la question de la valeur des services numériques, et de si elles “valent le coût” de nos données.

Tandis que les acteurs du numérique en France s’apprêtent à se mettre en conformité avec de nouvelles réglementations de la CNIL, nous recevons Adrien Vocanson, Senior Strategist IT, pour nous parler de Data, de GAFA, et, finalement, de jusqu’où notre échange de données personnelles avec les géants du numérique peut et doit aller. Et ce qu’on peut attendre en échange.

Diego : Nous allons donc parler Data. Nos auditeurs les plus assidus ne sont pas sans savoir que nous avons déjà fait un épisode sur le sujet de la Data Privacy. C’était avec Alexandre Mahé, sous un angles très RGPD, et en prenant la perspective des annonceurs et entreprises. Avec toi, qui travaille au quotidien sur des projets tech avec nos clients, nous allons prendre le même problème sous un angle différent : celui de l’utilisateur final, celui dont on track les données, nous finalement. Pourquoi ?

Adrien : En premier lieu, les données sont un enjeu de ces dernières l'années. C'est très visible avec les cyberattaques qui explosent un peu partout sur la toile. Dans la liste des sociétés les plus impactées et les plus connues on peut citer Ubisoft, Barnes & Noble (le libraire), Intel, Cisco, Xerox, EasyJet .... entre Janvier et Septembre 2020, plus de 70 dans de grandes entreprises comme je viens de citer ont subi une attaque résultant à un vol de données.

Ensuite pourquoi nous, les utilisateurs finaux, pourquoi j'ai voulu prendre ce prisme là ? On voit clairement apparaître un besoin émergent croissant en matière de vie privée.

Nos données explosent, on est tous de plus en plus connectés, que ce soit chez nous à travers la domotique, sur nous avec les capteurs de fitness, notre smartphone évidemment.

Ces éléments mis bout à bout ont fait en sorte que les utilisateurs pensent que leurs données personnelles sont moins sûres aujourd'hui, que la collecte de données présente plus de risques que d'avantages et qu'il n'est plus possible de vivre au quotidien sans être suivi en permanence.

Et je souhaite du coup revenir dans notre échange Diego sur un élément, c'est justement cette balance entre bénéfices et risques.

...

Pour découvrir l'échange, écoutez notre podcast.

No items found.
Pour aller plus loin :