Article
Développement mobile
20.9.2021
Perturbation continuum temporel
5 minutes
Temps d'un café
Keynote Apple 2021 - Les nouveautés : positionnement de niche ou innovations disruptives ?
Remy Stère

Des iPads et iPhones plus performants grâce aux nouvelles puces

Après avoir rapidement présenté le nouveau catalogue d’AppleTV+, Apple a introduit son nouvel iPad. Crise sanitaire oblige, les ventes d’iPad ont augmenté de 40% sur la dernière année, Apple mise donc beaucoup sur cette nouvelle gamme.

Le nouvel iPad “classique” intègre la puce A13 qui augmente ses performances globales d’environ 20%. Apple annonce même qu’il devance largement ses concurrents : trois fois plus rapide qu’un Chromebook, et six fois plus rapide que les tablettes Android. Cette nouvelle puce promet donc une expérience très fluide.

L’iPad mini a lui aussi droit à une nouvelle version, dont les changements commencent par son design. La version mini rejoint la tendance générale des autres appareils : l’écran prend toute la surface de l’iPad, sans bordures, pour une meilleure immersion. Comme il n'y a plus de bordures, le TouchID se positionne à présent au niveau du bouton de verrouillage, comme sur l’iPad Air, pour une ergonomie améliorée.

Enfin, l’amélioration des performances de ce nouveau modèle n’a rien de “mini” : Apple annonce une progression de 40% sur le CPU et de 80% sur le GPU, et l’ajout d’un port USB-C rend le transfert de données près de dix fois plus rapide.

Concernant ses montres connectées, Apple a annoncé la sortie d’un nouveau modèle : l’Apple Watch Series 7. Nous retrouvons un nouveau design qui se rapproche du tout écran et des contours plus arrondis. Ce nouvel écran permet d’agrandir la taille des boutons pour permettre aux applications d’être plus agréables à utiliser, et d’afficher plus de texte dans les messages qu’auparavant. Le temps de chargement est annoncé plus rapide, et de nouvelles fonctionnalités sont prévues concernant les cyclistes.

L’iPhone 13 était le nouveau produit le plus attendu de cette conférence. Comme d’habitude, ce modèle se décline en quatre versions : le standard, le mini, le Pro et le Pro Max. Les nouveautés ne sont pas révolutionnaires par rapport à l’iPhone 12.

Du point de vue design, nous notons une réduction de l’encoche pour permettre à l’écran de s’agrandir un peu. L’iPhone intègre aussi la nouvelle puce A15 pour améliorer ses performances, et la longévité de la batterie est améliorée allant jusqu’à promettre une durée de 28h de vidéo.

L’iPhone Pro s’équipe d’un GPU 5 cœurs qui améliore ses capacités de photographie et de vidéo et la possibilité de stockage s’élève à 1TB.

Un focus spécifique sur les photos et les vidéos

Sur tous les appareils : les appareils photo ont été améliorés en intégrant des téléobjectifs, des caméras grand‑angle et ultra grand‑angle selon les modèles. En particulier sur les iPads, la caméra frontale, de plus en plus utilisée avec les visioconférences, a été nettement améliorée.

La fonctionnalité “Center Stage” s’est également généralisée ! Elle est maintenant disponible sur les nouveaux iPad et iPad Mini. Combinant le machine learning avec la caméra grand angle sur le devant de l’appareil, le focus se fera automatiquement sur la ou les personnes qui participent à l’appel, suivant leurs mouvements dans l’espace.

Avec notamment 6 Français sur 10 qui passent leurs appels en visio depuis leurs appareils mobiles en 2021, Apple a su se mettre à la page.

L’iPhone 13 se dote également de capacités de vidéo plus performantes que ses prédécesseurs, grâce au Cinematic Mode. Démontrant toutes les capacités de cette nouvelle fonctionnalité via un court-métrage réalisé à l’iPhone lors de la Keynote, Apple offre à ses utilisateurs des outils de pointe pour réaliser des vidéos, voire même des films. Auto-focus et qualité HDR Dolby Vision devraient attirer les créateurs de contenu amateurs ou professionnels qui se font de plus en plus nombreux.

L’iPhone 13 semble en effet avoir pris une longueur d’avance sur ses concurrents sur la prise de vidéos.

Des fonctionnalités de niche à la pointe mais peu de nouveautés disruptives

Si nous avions l’habitude d’être surpris et excités à l’annonce des nouveaux produits Apple, en particulier des nouveautés sur les iPhones, nous ne pouvons pas dire que le cru 2021 suive cet exemple.

En 2011 Apple annonce Siri comme nouvelle fonctionnalité de l’iPhone 4S, en 2013, c’est au tour du TouchID sur l’iPhone 5S.

En 2017, nous avons assisté à une réelle révolution du design avec la présentation de l’iPhone X, Apple célébrant les 10 ans de son appareil phare avec un nouveau look.

En 2021, l’iPhone 13 propose peu d’innovations par rapport à son prédécesseur. Les paramètres significatifs qui évoluent entre l’iPhone 12 Pro et l’Iphone 13 pro sont : l’intégration du mode cinématique, l’amplitude du zoom passant de x4 à x6 et le rallongement de la durée de vie de la batterie de quelques heures passant de 17h à 22h.

Il est alors légitime de se demander : ces nouveautés méritent-elles de renouveler son matériel tous les ans ? Le marché des smartphones n'a-t-il pas atteint un palier ?

De nouvelles perspectives avec l’essor de la 5G

L’iPhone 13 - comme son prédécesseur - embarque une connectivité 5G qui s’étendra d’ici la fin d’année à plus de 200 opérateurs téléphoniques dans 60 pays et régions du monde. Malgré des nouveautés qui restent discrètes, Apple mise sur les fondamentaux du design et des capacités de photos et de vidéo et compte bien profiter de l’essor de cette nouvelle technologie.

Ainsi, d’après le cabinet CounterPoint, Apple pourrait embarquer 33% des ventes de smartphones 5G sur l’année 2021 grâce à son nouvel appareil ! Le marché des mobiles Apple semble encore relativement loin du déclin.

Ces annonces de septembre concernaient surtout les appareils mobiles d’Apple, les plus attendus par la communauté.

Prochain rendez-vous (potentiellement) en automne pour l’annonce des nouveaux MacBook et Airpods !

No items found.
Pour aller plus loin :