Podcast
Données
29.4.2021
Perturbation continuum temporel
14 minutes
Temps d'un café
Faut-il craindre les impacts des nouvelles mesures pour la protection des données personnelles ?
Eva ANASTASSIOU
Zineb NACER
Note : Ce contenu a été créé avant que Fabernovel ne fasse partie du groupe EY, le 5 juillet 2022.

Marina : Aujourd’hui nous accueillons Eva Anastasiou et Zineb Nacer, toutes deux Senior Media Specialists chez Fabernovel, pour parler des changements qu’apporte ce mois d’avril en termes de protection des données, et pour découvrir ensemble les impacts de ceux-ci sur les acteurs de la publicité.

Pour commencer, peut-être pouvez-vous nous raconter rapidement en quoi consiste votre activité. “Faire du media” aujourd’hui, qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

Eva : Et bien si l’on se place d’un point de vue “agence” cela signifie accompagner nos clients à atteindre leurs objectifs en construisant leurs stratégies d’investissement publicitaire aussi bien branding (développement de notoriété) qu’à la performance (maximisation des ventes/CA). Attention ici on fait bien référence uniquement à des activations payantes. Une fois les stratégies établies nous avons toutes une partie très opérationnelle dans notre poste avec la création et optimisation des campagnes publicitaires.

Marina : Et aujourd’hui on se parle donc de tout ce que les nouvelles mesures de la CNIL, mais aussi la sortie imminente d’IOS 14 vont changer pour vous et pour vos clients.

Zineb : Effectivement, il y a deux contraintes majeures qui sont en train de chambouler le monde de la publicité digitale.

Tout d’abord, il y a une contrainte légale avec les nouvelles réglementations de la CNIL qui imposent une mise en place plus claire du consentement via les bandeaux cookies. Qu’est ce que ça veut dire ? Cela signifie que depuis le 31 mars, lorsqu’un internaute arrive sur un site, il doit pouvoir donner son consentement explicite pour la collecte de ses données. Mais il doit pouvoir tout aussi facilement refuser l’utilisation de ses cookies.

En parallèle, il y a aussi une contrainte technologique imposée par Apple. Avec la nouvelle mise à jour iOS 14, Apple exige désormais que toutes les applis mobile disponibles sur son app store envoient aux utilisateurs une demande de consentement pour la collecte de leurs données, plus principalement de leur IDFA, qui est un identifiant unique des utilisateurs, ce qui permettra de leur proposer de la publicité personnalisée.

D’ailleurs, il y a même une 3ème contrainte auxquels nous devons faire face qui est une contrainte de comportement avec l’utilisation d’adblocker par les utilisateurs sur leur navigateur. Mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui.

Donc face à ces choix donnés aux utilisateurs, on peut s’attendre à ce que beaucoup d'entre eux refusent d’être "tracké". D’autant plus que ces contraintes peuvent être cumulables.

On se retrouvera donc avec des plus petits volumes de cookies, ce qui a pour conséquence pour les annonceurs de disposer de moins de Data qui remontent sur leurs plateformes média.

...

Pour découvrir l'échange, écoutez notre podcast.

No items found.
Pour aller plus loin :