fabernovel loader

Nov 28, 2017 | 4 min de lecture

Transformation

Méthodes agiles : outil indispensable ou nouveau gadget à la mode ?

Articles_Medias_Agiles
Articles_Medias_Agiles

Anselme Jalon

Deputy Director


FABERNOVEL INSTITUTE
Il y a 15 jours DKNY a dévoilé sa première montre connectée. Après Louis Vuitton, Marc Jacobs ou encore Michael Kors, la montre connectée devient le nouvel incontournable de la saison. Plus qu’un objet de mode, elle propose une nouvelle expérience du temps et redéfinit notre rapport aux technologies.

Les faits sont là, la mode et les nouvelles technologies continuent à converger. Les rêves de la science-fiction deviennent réalité : le nouveau directeur artistique de Lanvin crée une maison de Couture Digitale ; Salvatore Ferragamo utilise des tissus produits à partir de pelures recyclées… Enfin, lors de la Fashion Week de Paris, Stella McCartney et Miroslava Duma présentent le Fashion Tech Lab, fond d’investissement et laboratoire expérimental. Les géants de la mode utilisent les nouvelles technologies pour créer des produits engageants et responsables. Et franchement, cela fonctionne car dans ces deux secteurs, le design et l’expérience sont essentiels. La nouvelle manière de concevoir les produits transforme l’industrie de la mode. Pour réussir cette transformation, il devient nécessaire d’avoir un système de production agile et extraordinairement réactif.

Réinventer la mode grâce aux méthodes agiles

Être agile et réactif pour sortir des innovations plus rapidement et à moindre coût, c’est un des principes des méthodes agiles largement utilisées dans le développement des nouvelles technologies. Développées initialement dans le domaine IT, les méthodes agiles consistent en une approche de gestion de projet qui s’étend au-delà du domaine informatique, dans les startups ainsi que dans les grands groupes. Les grandes maisons de mode et les marques émergentes en font partie :

Centricité utilisateur : nous entrons dans l’ère de l’expérience. Le premier principe des méthodes agiles consiste à mettre le client au centre de la conception. Il ne s’agit plus de créer « seulement » des produits. Les entreprises doivent désormais mettre le client au centre de leur système de valeurs pour créer des expériences simples et uniques. Les accessoires connectés en sont un bon exemple : que ce soit la montre ou les lunettes connectées, il s’agit d’améliorer voire même d’« augmenter » l’expérience utilisateur. Bien évidemment, pour pouvoir créer ce type de produits, il faut casser les silos et désigner une équipe pluridisciplinaire – composée, par exemple, d’un Product Owner, un Développeur et un Designer – pour travailler sur un projet dédié en unité de lieu et de temps.

Test & Learn : sortir le produit le plus rapidement possible. Grâce aux nouvelles technologies, les étapes de design, de création et de production sont complètement réorganisées : il s’agit de raccourcir le cycle de développement/production/distribution d’une durée de plusieurs mois à quelques semaines. Burberry, suivie par Tom Ford a renoncé en février dernier au traditionnel calendrier de la mode. Afin de mieux répondre au besoin de leurs clients, ils font désormais coïncider les défilés avec les débuts de ventes dans les boutiques. Encore récemment associé aux produits de luxe, Adidas lance la Speedfactory capable de produire 1 500 paires de baskets par jour. Faire face à la demande volatile devient possible grâce au prototypage. Le fonctionnement par des mini-itérations permet d’impliquer le client du début à la fin, de réduire l’effet tunnel et le risque de se retrouver avec un produit qui n’est plus d’actualité.

Feedback : aller à la rencontre de son client. 80% des points de friction peuvent être découverts à partir de 5 interviews-client. Autrement dit, pour réfléchir aux problématiques de vos utilisateurs, vous devez avant tout les connaître, voire demander leurs avis directement. C’est le cas de IvyRevel, marque de prêt-à-porter du groupe H&M qui propose de créer une robe personnalisée à partir de vos données numériques. Grâce au système d’API, l’application conçue en collaboration avec Google vous suit au quotidien pour ensuite présenter un modèle de robe unique basé sur vos informations personnelles. Nike choisit d’aller encore plus loin permettant de créer des sneakers personnalisées en live en moins de 90 min avec la Nike Makers Experience.

KPI et metrics : ce que vous ne mesurez pas, vous ne pouvez pas l’améliorer. Les grandes entreprises ont déjà énormément de data client, il suffit de définir les bons indicateurs pour mesurer leur performance. Mais pas n’importe lesquels : il est toujours mieux d’avoir une seule mesure qu’une dizaine (le fameux One Metric That Matters). Afin de mesurer la performance en retail, Oak Labs a développé les «cabines d’essayage intelligentes». Récemment installées aux Etats-Unis, elles permettent de récolter les informations sur la décision d’achat et de faire ainsi des choix stratégiques concernant les futures collections.

Et encore…

L’innovation arrive dans un contexte contraignant. Nous le savons tous : nous ne sommes jamais aussi créatifs que la dernière semaine avant le deadline. Le contexte contraignant nous pousse à imaginer les solutions qui n’existaient pas auparavant. Lorsque nous n’avons pas de temps ni de ressources nous sommes obligés d’être plus malins et créatifs. Ce n’est peut-être pas un hasard si les nouveaux acteurs sont plus innovants que les grandes maisons de mode : trop de temps, trop d’argent et trop de monde rend souvent l’innovation secondaire.

En fin de compte, pas de recette miracle : la transformation est avant tout un enjeu humain. Il s’agit d’intégrer les méthodes agiles dans le quotidien afin de s’adapter au nouveau rythme de production et d’innovation. Concrètement cela veut dire plusieurs choses : revenir aux sources, être plus flexible et réactif, et retrouver la proximité client que les grandes entreprises ont perdu car elles sont devenues trop grandes, trop importantes, trop structurées. Finalement, pour innover nous n’avons pas besoin de grande chose : une équipe projet et deux pizzas pour que tout le monde puisse manger à sa faim.

 

Vous êtes intéressé par les méthodes agiles ?

Contactez-nous
logo business unit

FABERNOVEL INSTITUTE

développe la vision et le leadership, favorise les rencontres et l'acquisition de compétences et méthodologies nouvelles pour permettre aux équipes et aux organisations d'avancer deux fois plus vite.

à lire