fabernovel loader

Mar 30, 2018 | 5 min de lecture

Transformation

« A l’ère du numérique tous les métiers ont un impact sur la chaîne de valeur »

Rencontre avec Caroline Lesage et Jean-Luc Girod

marketer-son-api
marketer-son-api

Nadia Biryukova

Communication Manager


FABERNOVEL INSTITUTE
Dans une économie en mouvement, la collaboration devient un enjeu important pour les entreprises car elle permet de mieux partager des connaissances et ainsi de partir à la conquête de nouveaux marchés. Comment favoriser la collaboration au sein d’un grand groupe ? Caroline Lesage, directrice de l’Orange Marketing Business School et Jean-Luc Girod, VP Capability Marketing Development du groupe Orange, ont répondu à cette question.

La collaboration se réalise en interne et en externe de l’entreprise. En interne il s’agit essentiellement de favoriser le travail en transverse avec l’adoption de nouvelles approches Agiles. En externe, le nouveau Graal des entreprises, les API (Application Programming Interfaces) offrent un moyen simple de connecter entre eux entreprises, informations et produits, pour favoriser le développement de nouveaux business. « Software may be eating the world but APIs are giving it teeth ». Caroline Lesage et Jean-Luc Girod nous racontent pourquoi ils ont lancé le programme « Marketer son API » en collaboration avec FABERNOVEL INSTITUTE. Les sujets posés par le programme étaient ambitieux, à savoir, comment créer des synergies entre marketeurs et développeurs ? Et quel rôle les API jouent dans la transformation numérique d’Orange.

 

Qu’est-ce que l’Orange Marketing Business School ?

Caroline Lesage : L’Orange Marketing Business School est une école interne qui s’adresse à l’ensemble des marketeurs du groupe, en France et à l’international. Notre enjeu est que tous les marketeurs du groupe Orange disposent des compétences marketing nécessaires à l’atteinte des enjeux stratégiques de l’entreprise. L’école est bien entendu garante de la maîtrise des fondamentaux du marketing par les apprenants mais surtout les accompagne dans la montée en compétences nécessaire à l’atteinte de nos enjeux. Cela concerne principalement deux axes que sont la transformation numérique et l’expérience client. Lorsqu’il s’agit de la transformation numérique, l’impact est souvent transversal à plusieurs métiers et de ce fait notre public cible est plus large que la population des marketeurs.

Jean-Luc Girod : Avec les enjeux et les outils liés au numérique, les frontières de l’organisation s’estompent, des personnes issues de métiers différents sont de plus en plus amenées à travailler ensemble. Chaque corps de métier doit mieux appréhender ces enjeux transverses et être capable d’en comprendre les impacts pour l’autre, dans un objectif de collaboration plus efficace. Cette compréhension est un élément clé qui permettra de garantir une meilleure fluidité relationnelle entre métiers.

Quelle est votre stratégie par rapport à cette évolution des métiers ?

CL : Notre objectif est d’accompagner des professionnels qui n’ont pas forcément l’habitude de travailler ensemble, et de leur donner l’occasion de rencontrer d’autres métiers et d’en comprendre les enjeux. A l’ère du numérique, tous les métiers (ou corps de métiers) ont un impact sur la chaîne de valeur. La connaissance en amont des enjeux business – agilité, ouverture à des partenaires – et des besoins spécifiques des clients – instantanéité, fluidité de l’expérience – permettent de mieux déployer des solutions techniques et inversement. Il devient donc nécessaire de travailler ensemble dès le départ. Et ce point de départ est « le client ».

Pourquoi lancer un programme consacré au marketing des API ?

JLG : Le bon usage et la valorisation des API est un élément stratégique pour Orange. Depuis sa création, en 2013, l’équipe API Factory a structuré la promotion et le développement des API en opérant deux sites Orange Developer (pour l’externe), Orange Developer Inside (pour l’interne). Cette équipe pluridisciplinaire a développé une approche permettant d’évangéliser tous les profils non développeurs sur les opportunités des API et d’organiser le travail idoine en interne tout en apportant les soutiens nécessaires aux projets (marketing, design, architecture,…) associés. Notre programme s’inscrit dans cette approche et vient la complémenter : il s’agit d’éduquer plus largement pour créer des synergies entre développeurs et marketeurs ; et ainsi d’aider ces derniers à intégrer les API dans leur périmètre d’activité et dans leurs réflexions business.

CL : L’équipe de l’API Factory nous a sollicité et nous avons travaillé ensemble sur le programme consacré à la découverte des API. Notre objectif était de passer d’une formation « découverte » à une formation sur « comment lancer une API ». Il fallait encourager les équipes marketing et leur donner des clés pour démarrer. Les marketeurs n’ont pas pour mission/objectif/rôle de développer des API, ils doivent cependant en comprendre les logiques et les enjeux : comment construire une démarche marketing pour lancer une API ? En réalité, la démarche est plus ou moins la même que pour tout autre produit.

Comment l’avez-vous construit ?

CL : Nous l’avons fait avec des membres de l’équipe de API Factory. Nous avons défini ensemble un cahier des charges pour FABERNOVEL INSTITUTE. Un point important est que nous avons vraiment voulu créer un parcours opérationnel de type bootcamp : suite à la formation, les participants savent suivre un canvas précis pour lancer une API en parfaite connaissance des acteurs internes qui peuvent les aider.

JLG : Pour les assister dans leur première expérience opérationnelle, nous avons complété la formation en présentiel par la mise en place d’un REX <Retour d’expérience, NDLR> : 6 semaines après la formation, les participants reviennent avec leurs questions et le REX leur permet de trouver des solutions en équipe. Les équipes de l’API Factory assurent ce soutien après la formation.

Comment la formation est-elle organisée ?

CL : Notre objectif était à la fois de montrer aux participants la démarche et d’encourager les échanges entre marketeurs et développeurs. Ils ont bénéficié d’une séquence de e-learning en amont de la formation pour réviser les concepts. Des keynotes et des ateliers pratiques ont été réalisés ainsi qu’un cas « fil rouge » : les marketeurs et les développeurs découvrent les enjeux et la démarche en travaillant sur ce cas fil rouge qu’ils complètent en équipe au fur et à mesure de la journée.

JLG : Un des enjeux est de mélanger deux publics pour qu’ils aient des réflexes communs à toutes les étapes. Orange est en avance sur le sujet des API, cependant, les niveaux de maturité peuvent être différents au sein des directions de l’entreprise. En favorisant la collaboration, nous souhaitons homogénéiser le niveau de maturité, dépasser les silos et ainsi fluidifier et initier les conversations plus facilement avec un vocabulaire commun. Il est important de partager les enjeux business en gardant en tête l’objectif de satisfaction du client.

Quelle est la spécificité de cette formation par rapport à une autre formation marketing ?

JLG : Dans cette formation, une grande place a été accordée aux bases techniques. Nous avions besoin d’un spécialiste dans le domaine du marketing qui soit également à l’aise dans les domaines de la technologie afin d’avoir un discours précis et pertinent tout particulièrement concernant les API. FABERNOVEL INSTITUTE nous a apporté cette double compétence dans la formation.

CL : Notre objectif était à la fois d’apprendre aux marketeurs des notions techniques et de montrer aux développeurs les enjeux business. Les développeurs ont pu à la fois expliquer leur métier mais aussi comprendre les besoins des clients. Les marketeurs et les développeurs ont exprimé leur satisfaction d’avoir pu travailler ensemble grâce à ce format « cas fil rouge ».

Vous avez envie de créer des synergies au sein de vos équipes ? Rejoignez-nous le 25 avril pour notre Business&Breakfast dédié (places limitées).

S'inscrire
logo business unit

FABERNOVEL INSTITUTE

développe la vision et le leadership, favorise les rencontres et l'acquisition de compétences et méthodologies nouvelles pour permettre aux équipes et aux organisations d'avancer deux fois plus vite.

à lire