fabernovel loader

Jun 22, 2017 | 7 min de lecture

Tech

Les bonnes pratiques pour gérer une flotte de mobiles en entreprise

Gérer une flotte de mobiles en entreprises : quelles sont les solutions ?

Anthony Angelot

Junior Project Manager


FABERNOVEL TECHNOLOGIES
Le mobile a des impacts croissants sur l'organisation des entreprises. Contraintes de s’adapter sans cesse, les entreprises se doivent d’intégrer ces nouvelles technologies dans leur quotidien. En effet, le mobile offre de multiples avantages concurrentiels : une augmentation de la flexibilité et de la réactivité, un gain de productivité, une réduction des coûts de fonctionnement, un partage des données amélioré, et enfin une image de modernité assurée.

Cependant, cette transformation des entreprise engendre de nombreuses interrogations : comment garantir la sécurité des échanges et des données ? Comment gérer l’ensemble des terminaux dans leur diversité ? Comment cloisonner les données professionnelles et les données personnelles en particulier dans les cas d’usage du BYOD (Bring Your Own Device) ? Pour répondre à ces problématiques, les solutions d’Entreprise Mobility Management (EMM) sont apparues. Et comme pour tout domaine porteur, la concurrence est rude entre les principaux acteurs ; le choix difficile pour les entreprises. Il est donc nécessaire de bien comprendre ce qu’offrent les solutions EMM et quels sont les critères qui font d’elles des solutions adéquates.

Qu’est ce que l’EMM ?

L’Entreprise Mobility Management est une solution globale regroupant les ressources, procédés et technologies permettant la gestion d’une flotte de mobiles dans le cadre d’un usage professionnel. Une solution EMM peut contenir plusieurs volets qui sont :  

  • La MDM (Mobile Device Management) : elle permet la gestion des terminaux mobiles, leur configuration ainsi que leur sécurisation. De plus, elle agit au niveau du réseau de l’entreprise de manière à protéger les flux d’information.  
  • La MAM (Mobile Applications Management)  : elle gère le déploiement et les mises à jour des applications professionnelles.  
  • La MCM (Mobile Content Management) : elle convient pour le stockage et la distribution des données ainsi qu’à l’adaptation des données en fonction des différents terminaux. La sécurité de ces données est aussi assurée par la MCM.  

Il convient de bien différencier ces composants, chacun offrant une granularité de contrôle et un ensemble de moyens bien différents. Bien souvent ils sont complémentaires et donc proposés sous une solution globale d’EMM mais ils peuvent être utilisés indépendamment si certaines fonctions ne sont pas nécessaires pour l’entreprise.

Les solutions de MDM ont longtemps été les seules sur le marché. Mais devant le besoin toujours croissant de fonctionnalités des entreprises, se sont ajoutés à cette offre les autres volets de l’EMM. Le passage de MDM à EMM ne s’est réalisé que très récemment, aussi, il n’est pas rare de croiser des entreprises pensant vouloir une solution MDM mais désirant réellement une structure EMM ; ne connaissant simplement pas cette nouvelle offre.  Le cadre des solutions EMM étant à présent posé, quatre grands axes vont permettre de définir quels sont les principaux critères de jugement d’une telle solution : les différentes compatibilités, la sécurité, la diversité des fonctionnalités, et l’expérience utilisateur.

 

Les différentes compatibilités

Dans la gestion de flotte mobile, deux cas peuvent se présenter. Le premier est le cas d’une flotte professionnelle entièrement gérée par l’entreprise. Alors un ou plusieurs modèles peuvent être proposés sous un ou plusieurs OS. Mais cela devient encore plus compliqué dans le second cas : celui du BYOD. Ici ce sont les employés qui utilisent leurs propres devices dans un cadre professionnel. Il peut donc il y avoir autant de terminaux différents qu’il y a de personnes ! Il est nécessaire dans ce cas que notre solution EMM puisse gérer l’ensemble des mobiles.

Le premier critère de choix se dessine donc : l’EMM doit être compatible avec tous les systèmes d’exploitation utilisés dans l’entreprise ; typiquement Android et iOS mais peut être aussi Windows Phone ou autres plus exotiques.

De plus, les administrateurs doivent pouvoir gérer leur flotte depuis un PC ou un Mac suivant leurs préférences. Aussi, le système d’exploitation de la flotte doit s’accorder à ces deux plateformes. Enfin, un EMM peut proposer des fonctionnalités qui s’intègrent avec différents opérateurs télécom comme le suivi de la consommation ou une facturation globale des communications. Le choix peut donc aussi être fonction de la compatibilité avec l’opérateur de l’entreprise.

 

La sécurité

Mettre en relation un grand nombre de mobiles de manière à donner accès à un grand nombre de données pose la question de la sécurité sur ces mobiles mais aussi la protection du contenu échangé. Devant l’importance que peut prendre la sécurisation de ces données, les critères suivant revêtent une importance capitale.

Tout d’abord, certaines offres EMM obligent l’utilisation de mots de passe pour accéder au contenu partagé ainsi qu’aux diverses fonctionnalités. Elles offrent aussi la possibilité de crypter des données importantes. Dans le cadre de l’utilisation d’un VPN dans l’entreprise, l’EMM assure parfois gestion et protection du réseau si cela s’avère nécessaire. La détection de privilege escalations – jailbreak sur iOS ou rooting sur Android – est aussi un facteur important dans la sécurisation des devices.

Enfin dans le cas du BYOD, pouvoir supprimer uniquement les données professionnelles d’un device personnel égaré peut se révéler utiles. En effet, les employés de l’entreprise seront rassurés de savoir que leurs données personnelles ne pourront pas être effacées par le MCM. D’un autre côté cela permet à l’entreprise de protéger ses données en cas de perte ou de vol d’un device personnel.

 

La diversité des fonctionnalités

La gestion d’une flotte de devices propose de nombreuses fonctionnalités qui peuvent être ou ne pas être utiles suivant les entreprises. Il revient donc à chacune de s’interroger sur les fonctionnalités dont elles ont besoin parmi celles proposées afin d’en faire des critères déterminants dans leur choix de solution. Les fonctionnalités les plus importantes peuvent se regrouper en deux catégories : celles liées aux devices et celles liées aux applications et contenus partagés. Du côté des devices, les fonctionnalités les plus fréquentes sont :

  • le contrôle ou/et la configuration à distance
  • le monitoring ou suivi de l’activité de l’appareil en temps réel
  • la gestion granulaire des autorisations entre les devices pour accorder l’accès ou non à certaines fonctionnalités.

La gestion logicielle quant à elle peut comprendre une distribution rapide des applications et de leurs mises à jour sur chaque device. Et la création d’un magasin d’applications spécifique à l’entreprise se révèle souvent utile pour celles utilisant de nombreuses applications professionnelles. Définir une blacklist ainsi qu’une whitelist d’applications permet un meilleur contrôle et une diminution des risques liés à des applications malveillantes.

En travaillant par équipe sur des documents il n’est pas rare que des données soient perdues. Certaines solutions EMM proposent des systèmes de Data Loss Prevention (DLP) de manière à réduire voire éviter ces pertes.  

Même les solutions EMM les plus complètes ne proposent pas l’ensemble des fonctionnalités citées précédemment. Il est donc nécessaire de faire des choix et de bien identifier ce qui relève de la nécessité ou de la contingence.

 

L’expérience utilisateur

Ces solutions ayant pour but d’améliorer la productivité et la réactivité (entre autres), il est primordial que chacun puisse naviguer aisément dans la partie professionnelle de son mobile. La présence d’un portail d’entreprise donnant accès à différents services comme la configuration de l’appareil ou l’installation d’applications est la première étape de la simplification de l’intégration de l’EMM pour chaque employé. De même un portail simple de gestion de tous les terminaux par les administrateurs est apprécié.

Bien évidemment l’implémentation et la maintenance de la solution ne doivent être ni trop compliquées ni trop longues. Enfin un bon service après vente présent en France ou à l’international est toujours le bienvenu. Les retours d’utilisateurs ayant déjà fait appel à ces solutions sont de précieux indices pour ce critère. De manière similaire, juger a priori de l’ergonomie d’un EMM peut se faire à l’aide d’avis d’entreprises déjà équipées d’une solution de gestion de flotte mobile.

Conclusion

Les solutions d’EMM sont nombreuses et le choix peut vite perdre l’entreprise désireuse d’une telle solution. Cette grille de lecture, à travers ces quatre axes que sont les compatibilités, la sécurité, la diversité des fonctionnalités et l’expérience utilisateur, permet à chacun de se faire une idée plus précise de la qualité d’une offre EMM. Certes, aucune n’est parfaite, elles disposent toutes d’atouts indéniables mais présentent toutes des manques. Néanmoins il est sûr qu’il existe pour chaque entreprise une réponse adaptée, pour qui sait identifier clairement les critères indispensables pour son usage.

Vous voulez en savoir plus sur le sujet ?

Contactez-nous
logo business unit

FABERNOVEL TECHNOLOGIES

150 talents pour répondre aux défis technologiques de la transformation digitale.

à lire