fabernovel loader

Apr 27, 2016 | 7 min de lecture

Tech

HARDER BETTER FASTER STRONGER : ces startups qui réfléchissent à “augmenter” le travailleur

Alban Bastard-Rosset

Change Maker


FABERNOVEL INSTITUTE
Le 21 avril, se tenait dans les locaux de Google France la Think & Act Party organisée par FABERNOVEL INSTITUTE. Après un premier opus axé sur le futur du recrutement, c’est le Digital Worker qui était à l’honneur ce jeudi soir.

Sur scène, les startups se sont succédées pour proposer leurs solutions sous forme de speed démo de 3 minutes, expliquant l’intérêt de leurs innovations face à des problématiques bien identifiées.

Les technologies sont souvent présentées comme une menace directe pour les salariés, venant substituer l’Homme au profit de la machine, ou sinon supprimer son poste, l’encadrer au millimètre ou à la seconde près par l’usage de la data. Le prédictions se multiplient : 35% des métiers actuels devraient disparaître d’ici à 20 ans, et 47% des emplois seraient ainsi remplacés par les technologies.

D’ici-là, nous avons la conviction à l’institut FABERNOVEL que la technologie devrait plutôt être perçue comme une façon d’augmenter les travailleurs sur le terrain, en réduisant les contraintes, et en offrant un meilleur suivi, une meilleure interaction avec les experts techniques ou avec leurs managers et partenaires.

En effet IOT, devices mobiles, robotique collaborative ou wearables sont autant de nouvelles technologies pleines de promesses pour les entreprises et les équipes de terrain. C’est sous cet angle que s’inscrivent les 8 startups sélectionnées par l’institut FABERNOVEL pour présenter les solutions au service du travailleur.

Il s’agit de quelques unes parmi les centaines de solutions qui devraient apparaitre dans les années à venir, destinées à “augmenter” le travailleur dans ses tâches, mais surtout à faire passer les équipes du statut de travailleurs peu qualifiés à celui d’ »information Worker” : un collaborateur qui produit et partage les données du terrain avec les équipes expertes et permet ainsi d’améliorer l’information, de passer de la maintenance curative à l’anticipation (et donc de gagner en productivité), et d’améliorer considérablement sécurité et confort.

Un marché considérable, passionnant est en train de se former, avec des acteurs agiles, ingénieux et rapides qui utilisent tous les leviers technologiques, de l’intelligence artificielle aux algorithmes, de la réalité virtuelle aux capteurs, de la mécanique de pointe aux softwares les plus simples et ouverts. Déjà présents dans des entreprises pionnières, leurs exosquelettes pour manoeuvrer des charges lourdes, drônes pour la surveillance de chantier, ou robots humanoïdes pour l’accueil du public se perfectionnent de mois en mois.

Voici quelques jeunes pousses prometteuses du Digital Working, présentées durant cet Think & Act Party : BulldozAIR, Daxium, Delair-tech, Event bots, FAMOCO, LumApps, RB 3D, et 1check.

Le futur du travail est décidément en marche !

digitalworker

Zoom sur ces 8 startups :

BulldozAIR – Devices mobiles et softwares

Bulldozair

Qui ?

Jeune startup créée en 2012, BulldozAIR a mis en place une application de suivi de chantier permettant à tous ses intervenants de se connecter via leurs smartphones et leurs tablettes, ou via un espace dédié sur le web.

Le problème ?

Les chantiers comptent plusieurs personnes travaillant simultanément et ayant besoin de se coordonner sur l’affectation des tâches. La transmission de l’information peut être parasitée, ce qui crée beaucoup de retards, et des confusions menant parfois à revoir certains projets de constructions.

La solution :

Pour endiguer ce problème, BulldoZair a conçu une solution permettant le suivi de chantier et la connection en temps réel de tous les corps de métier présents, qu’il s’agisse des équipes terrain ou des collaborateurs externes. La communication facilitée, elle permet une meilleure optimisation du temps.

Delair-Tech – IOT, wearables et drones

Delairtech

Qui :

Delair-Tech a été fondée en 2011 par 4 ingénieurs issus de l’industrie pétrolière et gazière. L’objectif était de créer des drones de petite taille, de longue portée, capables de fournir une surveillance des pipelines. La startup s’est spécialisée dans la surveillance d’équipements via drone.

Le problème :

Les dégâts occasionnés par des arbres qui s’abattent sur des lignes de hautes tensions sont extrêmement chers, en coût financier et surtout en vies humaines

Telle fut l’introduction de Benjamin Benarrosh, cofondateur de Delair-Tech. Aujourd’hui des sommes astronomiques sont engagées pour couper ces arbres. Sans compter les moyens hasardeux mis en oeuvre pour en juger la dangerosité : observation via hélicoptère, marcheur au sol, estimations approximatives, etc…

La solution :

Aujourd’hui Delair-Tech propose une solution globale de digitalisation de l’imagerie aérienne, pour faciliter le travail des équipes au sol et baliser le facteur risque pour mieux l’identifier par la suite. Pour ce faire Delair-Tech conçu et produit ses propres drones de surveillance, capables de prendre entre 10 et 20 000 photos à très grandes résolutions par vol.

Avec ces informations et des algorithmes développés en interne, la startup est capable d’estimer avec une grande précision la distance entre la végétation et la ligne, ce qui permet de géoréférencer toutes les anomalies et d’en avoir les coordonnées GPS.

 

Daxium – Devices mobiles et softwares

Daxium

Qui:

Startup créée il y a 11 ans, elle concevait originellement des applications mobiles, avant d’orienter son offre vers la conception d’une plateforme centralisant les applications de plusieurs secteurs d’activités et métiers confondus : maintenance, audit, vente…

Le problème :

Le nombre de métiers nécessitant des applications mobiles est en constante croissance, pourtant les besoins spécifiques des entreprises ne rencontrent toujours pas de réponses avec les solutions sur le marché.

La solution :

Daxium a concentré ses efforts sur “le générateur d’applications mobiles”, qui permet de créer une solution globale web et mobile apte à répondre à cette demande. Le but est de pouvoir générer des applications sans aucun développement, grâce à une cinquantaine de fonctions sur l’application mobile à disposition des entreprises.

 

RB3D – Robotique collaborative & exosquelettes

RB3D

Qui :

RB3D a été fondée en 2001 par Serge Grygorowicz, son PDG actuel, avec comme projet la conception et la fabrication de bras mécaniques appelés préhenseurs électriques. La startup a depuis développé son activité. Le credo de RB 3D : supprimer la pénibilité des travailleurs d’aujourd’hui et demain.

Le problème :

Les troubles musculo-squelettiques sont les maux de beaucoup de travailleurs, en France et dans le monde. La loi sur la pénibilité du travail de 2015 va pousser les entreprises à s’adapter et à concilier productivité et bien-être des collaborateurs.

La solution :

Un exosquelette de combinaison électrique qui amplifie la force de son utilisateur, en ajoutant des bras pour réaliser du port de charge. Le ROI des clients de RB3D provient de plusieurs sources : gain de productivité, diminution des risques de TMS, traçabilité sur ces opérations manuelles.

 

FAMOCO – Devices mobiles et softwares

FAMOCO

Qui :

FAMOCO est une startup ayant mis en place un outil de facility management sous Android, permettant le suivi et la communication avec les travailleurs terrain.

Le problème :

Il est important d’avoir un appareil dédié aux activités professionnelles, et de ne pas tout centraliser dans son smartphone. Certaines informations sensibles ne doivent en aucun cas être susceptibles d’être l’objet d’une fuite : une infirmière qui récupère le profil médical d’un patient doit le faire sur un device sécurisé.

La solution :

FAMOCO propose le premier appareil Android complètement sécurisé à usage professionnel, destiné à être uniquement un outil de travail.

Event bots – Robotique collaborative & exosquelettes

eventrobots

Qui ?

L’entreprise Event Bots à été crée en janvier 2016, et est spécialisée dans la conception et la réalisation de robots à destination de l’accueil au public et de l’évènementiel.

Le problème ?

Il est de plus en plus difficile de maitriser l’afflux de visiteurs dans les grands points de ventes et d’être aptes de pouvoir les informer correctement sur les produits qui les intéressent.

La solution :

Event Bots a mis au point “Tiki” un robot humanoide, totalement paramétrable pour le client (car produit à l’unité). Les principales missions de Tiki sont l’accueil du public grâce à son autonomie et son interactivité.

 

LumApps – Devices mobiles et softwares

lumapps

Qui :

Startup créée il y a 3 ans, LumApps est un portail collaboratif et social dédié à la promotion des contenus corporate, espaces documentaires et applications métiers.

Le problème :

Toutes les sociétés cherchent à se digitaliser à améliorer l’efficacité opérationnelle, mais sans s’adresser aux personnes concernées.

La solution :

Lumsites a été imaginée pour impliquer l’ensemble des collaborateurs dans la transformation numérique. En favorisant la mise en avant des idées et l’innovation, LumApps brise les silos entre départements, équipes, pays, pour tendre vers l’efficacité opérationnelle, en délivrant aujourd’hui la bonne information, au bon moment, à la bonne personne.

1check : Devices mobiles et softwares

1check

Qui ?

Créée en 2012, la startup Onecheck a développé une solution métier destinée aux professionnels du monde de l’hébergement.

Le problème ?

Du fait de la saisonnalité du métier et de période d’affluence quotidienne très concentrées, les temps morts sont légion pour les employés de l’industrie hôtelière.

La solution :

L’application OneCheck à destination des managers d’hôtels réduit de 30 à 40 % les temps morts des opérationnels, en optimisant la gestion de ces plages horaires. Elles permettent au personnel d’améliorer la qualité du service client et des prestations.

digitalworker2

Les startups et technologies présentées façonnent déjà le quotidien du digital worker, en lui apportant des solutions concrètes qui l’accompagnent dans ses travaux, mais cette vague d’innovation n’est que le prologue d’une réactualisation progressive des façons d’aborder le travail de terrain. L’avènement des nouvelles technologies ne pourra qu’aller en ce sens, en tout cas les acteurs présents à cette Think & Act Digital Worker y travaillent.

logo business unit

FABERNOVEL INSTITUTE

développe la vision et le leadership, favorise les rencontres et l'acquisition de compétences et méthodologies nouvelles pour permettre aux équipes et aux organisations d'avancer deux fois plus vite.

à lire