fabernovel loader

Jan 15, 2019 | 9 min de lecture

Tech

API Days 2018 Paris : la transformation des grandes entreprises avec les APIs

Nadiya Shur

Marketing and Communication


FABERNOVEL TECHNOLOGIES

Caroline Estephan

Communication Manager


FABERNOVEL CODE
En tant que co-fondateur des API Days Paris, FABERNOVEL est heureux et fier de constater à quel point cette conférence crée l’événement au sein de la communauté. Cette année encore ces deux jours d’échanges et de keynotes ont été un succès. 3000 participants, plus de 140 speakers français et internationaux, de très nombreux sponsors ont choisi de faire vivre à Paris la passion pour les APIs et nous les remercions tous chaudement.

“Leveraging on APIs to deliver AI as a service”, par Jean Michel Garcia, CTO et Hugues Even, CDO, CIB BNP Paribas.

Si l’on ne peut pas parler de transformation radicale dans la finance, néanmoins plus de 250 cas d’utilisation d’intelligence artificielle sont recensés chez BNP Paribas aujourd’hui. Il n’y en avait aucune il y a seulement 3 ans. Nous ne pouvons que le constater, l’adoption de l’IA s’accélère et ce, à tous les niveaux, dans chaque service, auprès de chaque métier. Des exemples ? Ils sont légions : interactions avec les clients, recueil de leurs besoins, efficacité opérationnelle, anti fraude, sécurité, régulation…

BNP Paribas a choisi de délivrer l’intelligence artificielle as a service en créant une base de connaissances, le coeur même de sa stratégie IA. S’y trouvent toutes les données non structurées, indexées et distribuées via un moteur de recherche, aboutissant à un éco-système d’agrégation et de structuration des données (knowledge base). En tant qu’API, le moteur de recherche sert les applications business du groupe.
Des fonctionnalités sont ajoutées à cette plateforme, comme la traduction de documentations spécifiques ou techniques ou encore la transcription de propos oraux ou échanges clients, destinée à l’amélioration de la satisfaction client.

Le choix d’utiliser les APIs pour exploiter l’intelligence artificielle est motivé par plusieurs raisons. Il s’agit d’abord d’exploiter la capacité d’une API à gagner en intelligence, mais également d’être en mesure de fournir aux développeurs des API plus performantes et de profiter de leur scalabilité. Il s’agit en outre de doper la sécurité au travers du principe de sécurité by design de toute conception d’API. Enfin, les APIs sont aussi un excellent moyen de connecter le business avec l’IT. C’est une nouvelle manière de travailler : ouverte et horizontale.

L’objectif à court terme est de toujours mieux connecter les utilisateurs, par la mise en place d’un Open Digital Market. A plus long terme le groupe étudie déjà de nouvelles méthodologies permettant l’auto-découvrabilité des API pour s’auto-connecter entre elles.

“Creating an API economy business strategy”, par Alan Glickenhouse, API Business Strategist, IBM.

La conférence d’Alan Glickenhouse d’IBM fait un état des lieux des grandes questions à se poser afin d’établir une véritable et efficace stratégie business s’appuyant sur les API. Un guide utile, à suivre et à adapter selon ses besoins et son environnement.

1) Que cherchez-vous à accomplir ? Comme toute bonne stratégie business, la définition de l’objectif commercial est clé pour développer une stratégie d’API. Cet exercice demande la prise en considération de ces quatre catégories :

  • Le Speed to market qui exige d’atteindre son marché au bon moment. Il induit une notion de rapidité dans l’exécution.
  • Le Reach vise à accéder à de nouveaux clients et / ou de nouveaux marchés.
  • L’innovation conduit à créer de nouveaux business model.
  • Les Domains portent sur le partage de l’information à travers toute l’entreprise avec une vision unique des clients.

La monétisation de l’API ne se réduit pas à la seule facturation et doit rester en phase avec le modèle business défini et en fonction des objectifs à atteindre.

2) Que constatez-vous ? Regardez de quelle manière les utilisateurs consomment vos API et proposez-leur encore plus. Votre offre API doit être centrée sur les utilisateurs et leurs usages. S’il ne fallait insister que sur un point, ce serait sur l’importance de lier la stratégie commerciale au processus de conception de la stratégie d’API. Elle est le pont vers vos futurs marchés. C’est aussi pourquoi il faut savoir simplifier votre gouvernance et éviter toute bureaucratie et processus de validation lourd.

3) Quelle gouvernance mettre en place ? Ne négligez jamais l’implication des considérations juridiques mais gardez en tête qu’une bonne API doit d’abord être facile à utiliser et ainsi elle couronnera votre stratégie de succès. Dans le même ordre d’idée, les perspectives techniques ne doivent pas éclipser les objectifs business. Souvenez-vous que les fondements techniques de votre stratégie API sont la sécurité, la scalabilité, le multi-cloud.

4) Le savez-vous ? Faites simple : sachez expliquer comment votre API peut aider ses utilisateurs. Il faut aussi garder en tête les besoins de vos audiences. Communiquez également en interne en adaptant le message, car le principe “if you build it, they will come” ne marchera jamais.

5) Que faut-il améliorer ? Pensez à vos indicateurs du succès dès les premiers jours : nombre d’utilisateurs, nombre d’utilisations, revenu engendré, etc. et étudiez vos erreurs. Itérez, apprenez, améliorez-vous. Si l’utilité première des indicateurs est de mesurer, ce n’est pas un but en soi. Cela permet surtout d’évaluer où sont les besoins d’amélioration. Il faut aussi penser à publier vos rapports pour que toutes les parties prenantes puissent avoir accès aux mesures.

En résumé :

  • Une stratégie API n’est pas qu’une problématique IT.
  • N’oubliez jamais vos perspectives commerciales afin que vos API restent alignées avec le marché et les objectifs de l’entreprise.
  • Définissez vos objectifs et organisez-vous en conséquence. Dédiez des ressources, facilitez la gouvernance et définissez clairement les rôles et les responsabilités.
  • N’oubliez pas d’en parler : communiquer et former sont les préalables de l’adhésion.

“Orange API culture enabling Bi-Modal IT”, par Laure Jouffre, API programme Director, Orange.

Pour mettre en oeuvre une véritable culture de l’API chez Orange, c’est toute une philosophie autour de la technologie que les équipes ont adopté, à commencer par un certain nombre de convictions.

Initialement, le groupe a pu rencontrer des résistances. De la part des architectes d’une part, concernés par les questions de sécurité et de gouvernance. Mais également chez le business, qui n’y voyait que complexité. En d’autres termes, il y a quelques années, les APIs n’étaient pas identifiées comme le coeur du business.

C’est donc bien à partir des équipes innovation et des early adopters, en 2013, qu’Orange a lancé son programme API, s’appuyant sur l’intelligence artificielle et le big data, afin d’offrir de nouveaux services à ses clients et partenaires.

Processus construit par étape, Orange a débuté par son Open API Initiative en direction des partenaires puis la modernisation de son IT vers du Self Service. Les résultats ne se sont pas faits attendre. Le nombre d’APIs sur la plateforme a doublé et les équipes ont fait émerger de nouveaux besoins. Aujourd’hui plusieurs nouveaux modèles économiques reposent sur les différentes APIs développées, comme Plazza API, un réseau social interne qui compte parmi les APIs les plus utilisées.

De ce mouvement d’ampleur sont ressortis quelques principes fondamentaux et des convictions. Les APIs ne sont évidemment pas réservées à l’IT et concernent en premier lieu le business. D’ailleurs, considérer les API comme un service à rendre participe à l’amélioration du legacy. Elles sont en outre à l’origine de nouvelles compétences et de la transformation des métiers. Stratégiques, les API seront à tous les postes. C’est dès maintenant qu’il faut travailler à cette culture de l’API en entreprise.

“Machines are taking over in trade”, par Antoine Larmanjat, CIO, EULER HERMES

Une entreprise transformée est une entreprise entièrement basée sur les APIs (fully API based company) selon la conclusion d’Antoine Larmanjat, CEO de la compagnie d’assurances EULER HERMES.

Leader mondial des solutions d’assurance pour les échanges commerciaux, EULER HERMES est devenue une compagnie digitale d’assurance, en offrant à ses clients acheteurs, vendeurs et courtiers des APIs disponibles 7/24, efficientes et complètement automatisées.

Pour ce faire, EULER HERMES a cherché à répondre à une question principale : comment créer un nouveau produit ou service sans re-développer ou ré-définir systématiquement une nouvelle chaîne de valeur ?

La réponse, outre le passage indispensable du SI aux microservices, réside dans la “chaîne de valeur composable” (the composable value chain). C’est la possibilité d’enrichir un produit avec les APIs ou recomposer les APIs en un seul produit. De la sorte, l’assureur accélère son innovation et sa croissance à un coût très raisonnable.

Antoine Larmanjat insiste sur le fait qu’une API doit être attractive et facile à utiliser. Si traditionnellement CFO, trésoriers et CPO déterminaient l’intérêt et la légitimité d’un achat, ce n’est plus aussi vrai aujourd’hui, avec le rôle devenu prépondérant du CTO.

Le CTO est en quelque sorte la résultante de l’importance de la technique dans les interactions commerciales modernes. C’est lui aujourd’hui qui prend quelques décisions particulièrement stratégiques : s’équiper du meilleur produit, au meilleur prix et avec l’utilisation de la meilleure technologie existante. Alors, l’API que vous mettrez demain sur le marché doit prendre en compte les exigences et les attentes de ce nouveau “acheteur”, mordu de la technique.

“The anatomy of an API transformation journey”, par Ali Bouhouch, CTO, Sephora.

Le groupe Sephora utilise les APIs pour son innovation afin de délivrer rapidement, tenir le rythme business et monétiser les assets digitaux. Si le concept d’API n’est pas nouveau, il a cependant beaucoup évolué et entraîne avec lui une architecture moderne autrement plus complexe.

Le groupe a donc d’abord cherché à améliorer ses propres process et à travailler de manière plus efficace.

Les équipes ont lancé un programme interne d’APIsation : il vise à modifier les méthodes de développement des produits (tests, déploiements) et à garantir l’usage profitable des données les plus adaptées.

En introduisant ensuite API management, Sephora voulait une plateforme lui permettant de se positionner en tant que fournisseur d’APIs auprès de quelques partenaires privilégiés. Ce choix a permis au groupe de mobiliser les partenariats externes, d’accélérer le time to market des produits et de monétiser ses assets digitaux.

Enfin, la construction de l’écosystème API et le passage en Open APIs a ouvert la voie vers d’autres niveaux d’innovation.

De cette transformation, plusieurs constats doivent être tirés. Il faut faire évoluer les mentalités pour créer de nouveaux produits. Il faut également prendre en compte l’apparition de nouveaux besoins en compétences particulières (design, DevOps, développement contract-first…) et de nouveaux outils à maîtriser (API management plateforme, Service mesh, Automated CI/CD pipeline…). Et être naturellement prêt à travailler au sein d’équipes désormais pluri disciplinaires.
Un dernier conseil, connectez-vous à la communauté technique via les hackatons ou les conférences, vous serez surpris par ce qui peut en sortir.

“Accelerate innovate & aircraft production by using APIs”, par Nizar Chaouch, Head of API and integration et Adrien Floch, API Architect, Airbus.

Leader de la construction aéronautique, Airbus conserve cette belle première place en accélérant ses cycles d’innovation. Depuis plus de 2 ans maintenant, le grand constructeur bâtit des plateformes digitales Self Service pour le Big Data, le Cloud, l’UX/UI, la réalité augmentée, l’IoT et les APIs et gère les informations business et data comme une ressource stratégique pour construire de nouveaux services intelligents.

La stratégie API d’Airbus repose sur deux piliers : la collaboration et la confiance. Les plateformes et les capacités techniques apportent aux différents clients et aux activités un self service permettant de construire des APIs qui servent la fabrication d’avions. Ces APIs sont conçues comme des actifs réutilisables, auxquels chacun accède où qu’il soit, depuis tout appareil et à tout moment.

Cette stratégie de self service induit plusieurs challenges, à commencer par les niveaux de compétence des personnes produisant les APIs, qu’il faut savoir aligner pour un degré de qualité aussi égal qu’élevé. Il faut également prendre en considération l’histoire de l’industrie aéronautique, son héritage technique de plus de 50 ans, ses liens avec l’existant et la fabrication du futur.

Le processus de fabrication chez Airbus est particulièrement complexe. Les avions sont d’immenses puzzles. Certains modèles comptent jusqu’à 7 milliards de pièces, produites dans le monde entier. La stratégie API d’Airbus prend en compte et soutient l’ensemble du processus, de la planification à la logistique. Elle couvre l’ensemble des lignes de fabrication et toute l’organisation d’assemblage final à Toulouse. La core team API, basée elle aussi à Toulouse, développe les plateformes API, accompagne tous ceux pour qui le procédé de self service n’est pas familier, évangélise et communique sur les atouts des plateformes auprès des partenaires business.

Ainsi et par exemple, parmi les nombreux projets d’API existants, le Saint Nazaire LightHouse Project représente un cas concret du déploiement de la stratégie API chez Airbus : afin de faciliter le travail des équipes contrôle qualité lors de la réception des pièces (pièces endommagées, tracking des éléments, procédure de remplacement…), une API permet aux contrôleurs de se connecter directement au SI de l’entreprise avec une application dédiée, ceci depuis les hangars, en temps réel, pour rédiger leurs rapports.

 

Vous recherchez un partenaire technologique pour vous accompagner dans la transformation avec les APIs ?

Contactez-nous
logo business unit

FABERNOVEL TECHNOLOGIES

150 talents pour répondre aux défis technologiques de la transformation digitale.

logo business unit

FABERNOVEL CODE

Nous réalisons des plateformes Internet en un temps record, en mêlant talents et méthodologies agiles.

à lire