fabernovel loader

Jan 8, 2019 | 6 min de lecture

Tech

Acquérir des utilisateurs pour votre application mobile

Louis Heron

Marketing & Development Manager


FABERNOVEL TECHNOLOGIES
Nous voilà arrivé au dernier opus de notre enquête révélant les secrets pour réaliser les meilleurs applications mobiles. Votre application, grand public ou métier, est désormais disponible pour vos utilisateurs. Elle est performante car vous avez apporté un soin particulier à sa conception et à sa réalisation, et vous êtes en mesure de l’améliorer et de déployer des mises à jour en continu. Il vous reste désormais une dernière chose à faire : acquérir plus d’utilisateurs et garder ceux que vous avez déjà acquis !

Acquérir de nouveaux utilisateurs

Lorsque l’on lance une application grand public sur les stores, il faut anticiper au maximum deux défis avant la publication :

  1. Amener les utilisateurs jusqu’à la fiche store de l’application
  2. Faire en sorte que celle-ci soit suffisamment convaincante pour inciter l’utilisateur à télécharger l’application

1. Amener les utilisateurs jusqu’à votre fiche store

Dans l’écosystème mobile actuel, il est indispensable de mettre votre application sur l’Apple Store pour iOS et le Google Play Store pour Android. Passer outre sans hack n’est d’ailleurs vraiment possible que sur Android et seul de gros éditeurs tel Epic Games récemment avec son jeu phare Fortnite, prennent le risque de le faire pour s’affranchir des 30% de frais sur les achats in-app.

Quand on sait qu’il est de plus en plus difficile de se faire une place sur ces stores d’applications qui totalisent aujourd’hui plus de 2 millions d’applications chacun(1), plusieurs actions possibles s’offrent à vous pour générer des visites sur votre fiche store :

  • Améliorer son classement dans les catégories d’application et dans les résultats de recherche  :
    Lorsque l’on publie une application, il faut renseigner de nombreuses informations afin de remplir sa “fiche store” : un titre, une description, des mots clés, une catégorie à laquelle rattacher son app, des visuels, etc.L’objectif est de faire ressortir votre application dans les premiers résultats lorsqu’un utilisateur explore les catégories d’application ou effectue une recherche via des mots clés. Les algorithmes d’Apple et de Google, qui gèrent les résultats de recherche et les classements par catégorie, sont des boîtes noires où il est difficile de savoir quel facteur influence le plus le classement de son application. On connaît néanmoins les plus visibles : Titre, Mots Clés, Description. Il est possible de les tester afin de voir ceux qui ont le meilleur résultat, c’est ce que l’on appelle l’App Store Optimization (ASO). D’autres facteurs sont moins évidents à maîtriser mais sûrement plus influents :

    • La popularité du moment, c’est-à-dire le nombre de téléchargements récents de votre application
    • L’actualité autour de votre application : mises à jours, utilisation des nouveautés des OS (ARKit, SiriKit, CoreML sur iOS par exemple)
    • La note donnée par les utilisateurs

La seule manière d’améliorer ces derniers facteurs est d’écouter vos utilisateurs, de répondre à leurs commentaires sur le store et de mettre régulièrement votre application à jour avec des optimisations ou de nouvelles fonctionnalités pertinentes !

  • Effectuer une campagne de référencement payant sur les stores :
    Disponible en France depuis 2017 sur l’App Store, les publicités d’applications dans les résultats de recherche vous permettent de positionner la fiche store de votre application sur un certain nombre de mots clés. De la même manière que pour le référencement payant (SEA) sur Google, c’est un bon moyen de se faire connaître auprès d’utilisateurs potentiels. Vous pourrez ainsi toucher des utilisateurs qui effectuent une recherche précise sur l’un de vos concurrent ou une recherche vague sur votre marché.(2)

    • 1 Indexer votre application sur Google :
      Le principe de l’App Indexing est d’indiquer à Google que vos pages web disposent d’équivalents dans le format « Application ». Si l’internaute ne possède pas encore l’application, il lui sera proposé de l’installer pour se rendre sur la page en question. Au contraire, s’il a déjà installé votre application, et qu’un des contenus de celle-ci sort dans les résultats de recherche Google, l’internaute peut choisir de consulter le contenu dans l’application. Cela permet également de réengager l’utilisateur avec votre app.
    • 2 Effectuer une campagne média orientée mobile :
      60% des utilisateurs découvrent leurs applications via d’autres moyens que l’exploration sur les Stores : Search Google, annonces sur les réseaux sociaux, bannières, vidéos, etc. Faire de la publicité pour des applications est devenu monnaie courante, principalement sur les formats mobiles. Il s’agit de toucher l’utilisateur alors qu’il est à 2 clics de votre application : sur son smartphone !
    • 3 Penser à tous vos canaux de communication :
      Cela peut sembler être du simple bon sens et pourtant il peut être pertinent de le rappeler : il est important de penser à interconnecter l’ensemble de ses canaux de communication !
      Aussi on pourra utiliser du print ou de la TV pour faire la promotion de son application. Par exemple, terminer un spot publicitaire sur un call-to-action incitant au téléchargement de son application ou l’affichage d’un code QR sur une publicité print.
      La mise en place de liens universels sur votre application permet d’orienter l’utilisateur au bon endroit suivant l’appareil qu’il utilise et s’il possède déjà l’app ou non.

2. Donner envie aux utilisateurs de télécharger votre application

Une fois les utilisateurs arrivés sur votre fiche Store, un deuxième challenge commence : faire en sorte qu’ils cliquent sur “Installer” !

En arrivant sur une fiche store, les utilisateurs :

  1. Mettent entre 1 et 5 secondes à se décider entre quitter la page, télécharger directement l’application ou continuer à explorer la fiche store. Durant ce laps de temps, le titre, le visuel de l’icône, les deux premiers screenshots visibles, le prix et surtout la note de l’application vont être les facteurs qui influencent leur décision.
  2. S’ils continuent l’exploration ils vont passer environ 8 secondes supplémentaires (3) à explorer les éléments avant de se décider à télécharger l’application. Durant ce laps de temps, les screenshots suivants, la preview vidéo si votre fiche store en comporte une et les premiers avis des autres utilisateurs vont influencer leur décision. Si votre fiche store possède une vidéo de preview le temps passé augmente largement et vos chances de téléchargement également, de 25% environ.

Comme pour votre classement sur les stores, vous avez donc la main pour modifier et tester l’efficacité de certains éléments (les visuels et les textes) mais le seul moyen d’optimiser réellement votre taux de conversion est de travailler sur la note de votre application et les avis laissés par vos utilisateurs existants. C’est à la fois le facteur le moins maîtrisable et le plus déterminant, en témoigne le pourcentage de chance d’utilisateurs susceptibles de télécharger une app en fonction de sa note :

Pour l’améliorer, il n’y a pas de solution miracle : il faut investir sur la qualité et la pertinence de son produit pour ses utilisateurs et l’améliorer en continu. Les performances et les notes des “top apps” des stores font rêver, mais le prix est un investissement important sur la qualité et l’organisation nécessaire pour effectuer des mises à jour fréquentes de leur produit :

Garder ses nouveaux utilisateurs

Bravo, vous avez désormais franchi deux caps décisifs et un certains nombre d’utilisateurs ont téléchargés votre application ! Vous pourriez vous dire que vous pouvez vous arrêter là mais le plus difficile commence maintenant : conserver ces utilisateurs et les valoriser en utilisateurs actifs.

Henri Jeanson disait : “La première impression est souvent la bonne, surtout quand elle est mauvaise”, cela est on ne peut plus vrai pour les applications mobiles.

Il n’y a pas de solution miracle pour garder vos utilisateurs mais si votre application est utile by design, il suffit de rappeler aux utilisateurs son intérêt. Certaines techniques permettent de ne pas terminer dans le cimetière d’applications grâce aux notifications push, retargeting in-App et Cross-device, App indexing etc.

Finalement, ce qu’il faut retenir c’est que si une application ne simplifie pas la vie des utilisateurs, elle n’a pas de raison d’exister. Votre app doit être utile et utilisable – pour qu’elle soit téléchargée – conçue sereinement – pour qu’elle soit lancée – et améliorée en continu – pour faire bonne impression dès la première utilisation.

 

(1) statista.com/number-of-apps-available-in-leading-app-stores ;
appbrain.com/number-of-android-apps.
(2) apple.com/A74-dr-a-learnmore ;
google.com/google-ads.
(3) storemaven.com/how-to-design-the-perfect-app-store-product-page ;
storemaven.com/app-store-optimization-aso-screenshot-tests ;
slideshare.net/10-killer-app-store-marketing-tips.
(4) lsa-conso.fr/2016-annee-du-mobile-et-des-applications-mobiles.
(5) adjust.com/unmasking-uninstalls.

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en discuter davantage ?

Contactez-nous
Cet article appartient à une enquête
logo business unit

FABERNOVEL TECHNOLOGIES

150 talents pour répondre aux défis technologiques de la transformation digitale.

à lire