fabernovel loader

24 avril 2017 | 2 min de lecture

Lab

The Desk

Julien Breitfeld

Data Marketing Architect


FABERNOVEL INNOVATE
Nous lançons un Lab. Nous ferons des trucs funs, abracadabrantesques, utiles, futuristes. Nous ferons des trucs design. Parce que le boulot de FABERNOVEL, c’est de designer le futur.

Faber, de l’indo-européen dhabh, « bien fait, bien travaillé, ingénieux, habile » et Novel, du latin novelus, « nouveau »

FABERNOVEL ça veut dire bien faire du nouveau. Ce sont les fondations de l’entreprise, et ce sont de belles bases. Chez FABERNOVEL nous faisons, du nouveau. C’est le principe de l’innovation : designer des idées. We craft the future….

Nous aidons les entreprises à évoluer, et pour cela nous avons des spécialistes d’UX, de la stratégie, de la donnée. Nous avons des développeurs, graphistes, designers, ingénieurs, vidéastes. Nous avons des créateurs, qui sont autant des artisans que des artistes.

Tous ces talents accompagnent les entreprises dans leur transformation, et le challenge est de plus en plus délicat. La compétition est rude, il ne faut pas se le cacher. Elle est multiple, elle est distribuée, tout comme les idées qui parcourent la planète à la vitesse de l’électron. C’est en partie la vitesse de propagation qui rend l’exercice complexe. Mais c’est également cette vitesse qui le simplifie.

Aujourd’hui, un ordinateur de la taille d’un briquet coûte 5€, l’hébergement d’un Go de données dans un cloud coûte 20cts par mois, et il n’est pas besoin d’avoir un doctorat pour pratiquer le deepLearning[1].

Aussi, après avoir lancé les études FABERNOVEL, il nous semblait légitime de montrer comment on peut créer le futur. Faire, élaborer. Produire des choses, des services qui permettent de se projeter dans le futur. Parce que le futur est à portée de main, il suffit de s’en emparer.

Nous lançons donc un Lab. Pas très novateur dans l’idée, mais parce que nous avons toutes les ressources, tous les talents et les expertises, parce que les infrastructures, les devices, le code n’ont jamais été aussi accessibles, nous avons pensé que le timing était le bon. Nous ferons des trucs funs,  abracadabrantesques, utiles, futuristes. Nous ferons des trucs design. Parce que le boulot de FABERNOVEL, c’est de designer le futur. CQFD.

En 1988 sortait un monument du film catastrophe, Piège de Cristal, qui révéla Bruce Willis et relança le genre de l’anti-héros. « Yippee-ki-yay pauvre con » sans doute, mais avec une image et une esthétique futuriste léchée. Et dans le prologue qui découvre le piège se refermant sur John McClane, une affirmation forte de la modernité du bâtiment : Le Nakatomi Plaza Directory. C’est « lui », un écran cathodique RGB tactile, qui sait où trouver Mme Gennero. Le twist.

En 1988, Die Hard est un film de nerds : « les ordinateurs » peuplent le 33ème étage, les ascenseurs sont programmables, et le méchant geek de service fait péter des serrures électromagnétiques et craque des clés à plusieurs chiffres. Tout ça, dans un quartier de Century City.

Nous avons réalisé le Nakatomi Plaza Directory. 30 ans plus tard. Ce n’est pas plus moderne, mais ça montre son utilité, pour décharger l’accueil d’une fonction passe-plat. Nous avons remplacé le passe-plat humain, qui a mieux à faire, par un pousse-bouton.

Comment ça marche ? Avec de l’ingéniosité, des APIs, un serveur, du design. Et beaucoup de retours d’expérience pour fluidifier l’idée et la rendre indispensable.

Le mois prochain, nous vous parlerons de notre robot chasseur de souris, inspiré de Wallace & Gromit. Ou pas.

Envie d'échanger sur ces outils qui changent le quotidien des entreprises?

Contactez Julien
logo business unit

FABERNOVEL INNOVATE

FABERNOVEL INNOVATE explore et construit le futur de vos industries. À la vitesse des startups.

à lire