fabernovel loader

API Days - nos conférences techniques préférées

fabernovel loader
L'édition parisienne d'API Days s'est déroulée du 11 au 12 décembre 2018. Avec 5 thématiques de 12 conférences chaque jour, il y a beaucoup à dire. Voici un résumé des interventions qui nous ont marquées dans le track technique API Design & Architecture.

Avant toute chose il faut noter l’impressionnante influence de Martin Fowler. Il a été cité à presque chaque conférence si bien que les architectes semblent avoir élu leur gourou. Nous vous invitons à consulter son blog pour en savoir plus sur ses travaux.

Lors de sa conférence, Zdenek Nemec de Good API a présenté une classification intéressante des APIs : spécifiques au client, génériques, harmonisées, automatisées et enfin autonomes. Sa dernière diapositive, qui positionne ces groupes sur le graphique de marchandisation des services de Simon Wardley, est particulièrement parlante.

Pour ceux qui construisent des APIs aux dépendances douteuses, Phil Sturgeon de WeWork, l’un des rares fans de Ruby présents aux API Days, a présenté le design pattern circuit breaker et son utilisation au travers d’un Service Mesh. L’utilisation des états des circuit breakers pour mettre à jour en temps réel le site WeWork est vraiment intéressante.

Côté académique, les intervenants sont malheureusement assez rares dans les conférences techniques. L’un d’eux, Cesare Pautasso de l’USI Lugano, a démontré qu’un sujet de recherche actuelle pouvait immédiatement profiter à notre travail quotidien. Il nous a présenté son théorème de BAC – Sauvegarde / Disponibilité / Cohérence – en expliquant que l’on ne peut pas obtenir plus de deux de ces propriétés à la fois, dans une architecture polyglotte de microservices. Polyglotte décrivant des microservices exploitant chacun un système de persistance différent.

Les présentations avec pour titre un nom de domaine inspirent rarement la confiance car elles se soldent souvent par un discours publicitaire d’une demi-heure plutôt qu’une vraie présentation technique. Celle-ci en est le parfait contre-exemple : Kévin Dunglas de Les tilleuls, une coopérative de développeurs qui a présenté sa plate-forme Mercure. Destinée à simplifier le système de notifications à partir du serveur, cette solution open source semble prometteuse. Elle se base sur un concept similaire aux systèmes Push mobiles tels que ceux d’Apple ou de Google.

Ces sujets vous intéressent ?

Contactez-nous
à lire
API
BACK
DEVOPS
EVENTS
DevFest Nantes 2018 : retour sur la première édition pour FABERNOVEL TECHNOLOGIES

Découvrez ici nos retours sur l’événement incontournable de la région nantaise, DevFest, qui a eu lieu en octobre cette année.

ARCHITECTURE
BACK
Augmenter son back end Ruby avec Elixir

Ruby est un formidable langage pour le développement back end. La gestion de la concurrence n'est cependant pas son fort. Nous relatons ici notre expérience avec Elixir pour remédi ...